Lundi

réservé maternelles

10h30 à 12h00

14h00 à 15h30

 Mardi 15h00 à 18h30  
Mercredi  14h00 à 18h30

Triangle noir de Niko Tackian

518wWIesvsL. SX195 Résumé :  Suite à un mail anonyme , avec de coordonnées GPS, les gendarmes se retrouvent sur une scène de crime, où ils font découvrir , l'horreur, le corps de deux jeunes hommes, marqué avec un symbole "Le triangle noir », et certains de leurs organes ont été prélevés. L'enquête s'avère complexe, elle est confié à  Max Keller  reconnu pour son travail assidu, rien né l'arrête , jusqu'au renouement d'une affaire, Pierre Martignas, psy en criminologie, qui s'est reclus, dans un chalet au fin de fond de la foret, pour se retrouver, se ressourcer, suite à sa dernière enquête qui s'est mal passée. Il est appelé par une femme qui veut découvrir la vérité , savoir le pourquoi du comment pourquoi autant de morts. Une enquête qui va être mener parallèlement. Une histoire qui nous mène des Vosges aux États Unis, ou des cas similaires d' assassinats ont été perpétrés Avons nous a faire à une secte , qui mène des rites sataniques, avons nous a faire à un tueur en série, avons nous à faire à un ou plusieurs tueurs.

Avis : Un monde sombre, ténébreux, glacial s'offre à nous.La peur, la vengeance, des meurtres plus sordide des uns et des autres, du sang, beaucoup de sang , des prélèvements d'organes, sont les principaux mots pour résumer cette histoire. L'auteur nous plonge dans les tréfonds de la folie humaine, il nous emmène aux portes de l'enfer, dans univers oppressant. Une histoire qui n'est pas écrite pour ménager les neurones des lecteurs , une tension extrême est déployée. Un thriller psychologique , dans tous les sens du terme, ils torturent ses lecteurs, aucune pitié, le coté psychopathe de l'auteur refait son apparition .

Isabelle

RESERVER

Conte de fées de Stephen King

KingRésumé : Il était une fois un garçon qui s'appelait Charlie. Il a perdu sa mère dans un terrible accident de la route, il n'avait que sept ans et se retrouva seul avec un père qui avait sombré dans l'alcoolisme. Malgré ses épreuves, à dix-sept, c'est un jeune équilibré, sportif et bon, le genre de gentil ado à aider les autres dans le besoin, en l'occurrence M. Bowditch, un vieil excentrique vivant reclus dans une toute aussi vieille maison victorienne délabrée, avec son vieux berger allemand Radar. Jusqu'à ce que des bruits inquiétants s'échappent du cabanon fermé à clef au fond du jardin ...

Avis : Avant de se rendre dans le conte de fée l'auteur prend le temps ( 200 pages sur 700 ) de poser le personnage de  Charlie, ses tenants et aboutissants, ses émotions.  On est immédiatement connecté à Charlie puis au duo attachant qu'il forme avec la chienne Radar.
Et puis Charlie découvre le portail d'accès à un Autre monde, sur fond d'intemporelle lutte entre le Bien et le Mal. On retrouve tout ce qui constitue les habituels contes de fées : une princesse belle et déchue, un usurpateur maléfique, une malédiction, une prophétie annonçant un sauveur. Il y a également de très nombreuses références et clins d'oeil : les contes de Grimm, Jack et le haricot magique, le Monde de Narnia, la série Once Upon a time, les films L'Histoire sans fin et le Magicien d'Oz, Hunger games, Lovecraft et L’appel de Cthulhu entre autres.

Un petit air du « Talisman des territoires » … du Stephen King dans toute sa splendeur !

Je vous le recommande vivement ! J’ai adoré !

Isabelle

RESERVER

Les couleurs de l’espoir de Julie  Kibler

CVT Les couleurs de lespoir 9231Résumé : Un premier roman inspiré de la vie de la propre grand-mère de l'auteur ! Et surtout une histoire poignante qui a bouleversés Christiane.

Au Texas, Dorrie, coiffeuse noire, a noué une relation tendre et complice avec l'une de ses clientes, Isabelle, vieille dame blanche de quatre-vingt-neuf ans.
C'est donc tout naturellement qu'elle accepte de la conduire jusqu'à Cincinnati pour de mystérieuses funérailles.
Au fil des kilomètres, Isabelle va lui dévoiler les secrets de son histoire : à seize ans, dans une ville régie par la ségrégation, elle est tombée amoureuse de Robert, le fils de sa gouvernante noire...

Avis : CHristiane a apprécié le thème de la ségrégation, cette histoire vraie est très touchante, les injustices et les aléas de la vie apportent de la crédibilité et déclenchent notre empathie. le style est simple et efficace, la narration s'alterne entre Dorrie et Isabelle, ce qui rythme le roman et ajoute du suspens. Le lecteur a envie de savoir comment l'histoire se termine. Les échos du passé nous font porter un autre regard sur la société (américaine) et nous rappellent que le temps de la ségrégation n'est pas si loin. Ce roman m'a fait penser à «la couleur des sentiments» 

L'histoire est magnifique, les sentiments véhiculés par les personnages également, c'est une leçon de vie, de courage, qui prend aux tripes et durant laquelle on ne peut faire abstraction de la couleur de peau et des injustices qui y sont liées.

Isabelle  (coup de cœur de Christiane)

RESERVER

L’écorchée de Donato Carrisi

51tiTMxPrWL. SY445 SX342 Résumé : « JE LES CHERCHE PARTOUT. JE LES CHERCHE TOUJOURS. »
Sept ans après s'être mesurée au Chuchoteur, Mila Vasquez travaille aux Limbes, le département des personnes disparues. L'enquêtrice excelle dans son domaine. Peut-être parce qu'elle est incapable d'éprouver la moindre émotion. Ou peut-être parce qu'elle-même porte dans sa chair la marque des ténèbres.
On a tous ressenti l'envie de s'évanouir dans la nature. De fuir le plus loin possible. De tout laisser derrière soi.
Or chez certains, cette sensation ne passe pas. Elle leur colle à la peau, les obsède, les dévore et finit par les engloutir. Un jour, ils se volatilisent corps et bien. Nul ne sait pourquoi. Bientôt, tout le monde les oublie. Sauf Mila.
ET PUIS, SOUDAIN, CES DISPARUS RÉAPPARAISSENT POUR TUER.
Face à eux, Mila devra échafauder une hypothèse convaincante, solide, rationnelle. Une hypothèse du mal.
Mais pour les arrêter, il lui faudra à son tour basculer dans l'ombre.

Avis : Ce thriller est la suite des aventures de l'enquêtrice Mila Vasquez, personnage écorché découvert dans le roman « le chuchoteur». Autre histoire, autres personnages, sept ans après. Et nous retrouvons cette même Mila, héroïne si atypique.
Ce nouveau thriller est une réussite totale. Parce-que Carrisi est fort, sacrément fort ! Fort par sa capacité à nous faire entrer en empathie totale avec une héroïne qui, justement, en est totalement dépourvue. A ce niveau c'est déjà un exploit, et c'est la preuve que l'auteur montre une impressionnante faculté à rendre crédible ses personnages. Un flic assez inhabituel, auquel  l’auteur va adjoindre un protagoniste tout aussi étonnant, spécialiste en anthropologie. Un roman impossible à lâcher, une construction narrative tout à la fois sobre et bluffante, et cette tension qui flirte avec l'émotion, jusqu'à un final d'une formidable intensité.

Précision importante, il n'est absolument pas indispensable d'avoir lu « Le Chuchoteur » au préalable, heureusement car nous n’avons pas encore pu l’obtenir à la médiathèque !

(Vous pourrez également retrouver Mila Vasquez dans l'égarée)

Isabelle

RESERVER